Mises à jour de la littérature Be-cause Health & QUAMED

Ref (1) : US Pharmacopoeia, Accroître la transparence dans la chaîne d’approvisionnement des médicaments, 2021

Ref (2) : US Pharmacopoeia, Global Public Policy Position : Eléments clés pour construire une chaîne d’approvisionnement plus résiliente

Cher ami,

Plus la chaîne d’approvisionnement est diffuse et fragmentée, plus le risque de perdre des informations importantes sur l’origine, le volume de production, la chaîne de distribution et l’intégrité des produits est élevé. En outre, les vulnérabilités préexistantes [telles que la fabrication et l’approvisionnement (trop) concentrés géographiquement, la fabrication de mauvaise qualité, la réglementation insuffisante et le manque de transparence] ont été amplifiées par la pandémie de COVID19. Si vous êtes impliqué d’une manière ou d’une autre dans l’approvisionnement, la fourniture et la qualité des médicaments et autres produits de santé dans le domaine de la santé mondiale, vous serez peut-être intéressé par ces deux courts documents d’orientation récemment publiés par l’US Pharmacopoeia (USP).

Le premier, intitulé « Increasing Transparency in the Medicines Supply Chain », examine comment un partage transparent des informations peut contribuer à réduire les vulnérabilités et à prévenir ou atténuer les perturbations de l’approvisionnement mondial en médicaments de qualité. Elle formule des recommandations pour (a) les fabricants, qui devraient suivre et partager les informations sur les types de produits médicaux, les volumes de production, les sources de matières premières et de matériaux d’emballage, et les distributeurs ; (b) les régulateurs, qui devraient accéder aux informations sur les sites, les produits, le volume et la capacité des fabricants, et les partager avec d’autres régulateurs ; et (c) les pharmacies et les systèmes hospitaliers, qui devraient suivre et partager les informations sur les prescriptions, les médicaments délivrés et les éventuelles pénuries. Dans la mesure du possible, ces informations devraient être normalisées. En outre, « les accords volontaires peuvent n’apporter qu’une solution partielle. En fin de compte, en l’absence de volonté de partage, des changements juridiques et politiques plus larges seront probablement nécessaires pour surmonter les limites actuelles du partage entre les régulateurs ou l’absence d’exigences de partage pour l’industrie. »

Le second, intitulé Key Elements to Building a More Resilient Supply Chain, énumère et examine brièvement onze « éléments clés pour une chaîne d’approvisionnement plus résiliente ». Ces éléments sont les suivants : favoriser une plus grande diversité de la chaîne d’approvisionnement (le fait de dépendre d’un seul fournisseur augmente toujours les risques de pénurie) ; établir une capacité de production locale de qualité garantie ; investir dans une plus grande capacité de fabrication de médicaments essentiels ; investir dans les technologies de pointe ; permettre la transparence et le partage des données ; renforcer la coopération mondiale ; mener des plans et des actions d’urgence en cas de crise (y compris pour les chaînes de production et le contrôle de la qualité) ; constituer et maintenir des stocks de produits médicaux essentiels ; disposer de plans pour la résilience de la logistique de distribution ; renforcer les systèmes réglementaires et l’assurance qualité, et soutenir les systèmes d’assurance qualité et le respect des normes de qualité publiques. Cela nécessite une action concertée de tous les acteurs de la chaîne d’approvisionnement, y compris les fabricants, les distributeurs, les décideurs politiques, les régulateurs et les experts en santé publique. Faute de quoi, la capacité (nationale) à fournir en temps voulu des médicaments de qualité assurée à tous ceux qui en ont besoin, y compris lors d’épidémies et d’autres urgences de santé publique, pourrait être sérieusement compromise.

Bonne lecture, et partagez avec vos collègues concernés !

Raffaella

PS Êtes-vous sur Twitter ? Suivez-nous pour plus de mises à jour à @RRavinetto et @QUAMED1

Cela peut vous interesser