Les estimations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) de 2017 indiquent que 10,5 % des produits médicaux disponibles dans les pays à revenu faible et intermédiaire (PRFM) sont  » de qualité inférieure ou falsifiés  » (SF). Les produits de santé de qualité inférieure sont approuvés par les organismes de réglementation nationaux, mais ils ne sont pas conformes aux normes adéquates en raison d’erreurs non détectées, de négligences ou de mauvaises pratiques dans la fabrication, le transport ou le stockage. Dans certains cas, cela peut être lié à la corruption. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Cela peut vous interesser